Spintank

Facebook : derrière l’utilisateur … le business model

Posté le 17 Déc 2013 par Nicolas Vanbremeersch

Nouvel algorithme et vidéos publicitaires débarquent sur Facebook. Mais qu’est-ce que tout cela va changer au juste ? Qu’est ce qui se cache derrière ces nouveautés, supposées servir l’intérêt de l’utilisateur ? Que prépare Facebook pour 2014 ?

Première annonce, celle d’une valorisation des contenus de qualité. Le réseau souhaite donner l’avantage aux contenus dit « qualitatifs », qui se trouvent au plus près des centres d’intérêt des usagers et qui leur proposent une expérience enrichie (comprendre « des textes enrichis par des liens hypertextes »). Parce que les lolcats ça va deux secondes, ce que cherchent les gens, c’est avant tout de la qualité. Merci Facebook, grâce à vous nous allons devenir très cultivés.

encyclopedie1

Résultat, l’algorithme aidant, de nombreuses fanpages de marques ou même de média ont vu leur reach (la portée online casino des contenus) fortement diminuer. Les marques sont alors contraintes de rivaliser de plus belle dans l’investissement qu’elles consacrent à la publicité sur le réseau social. Et ce pour un objectif final qui reste inchangé : attirer l’attention de leurs publics.

Une belle opportunité financière que cette nouveauté donc ; Facebook n’entend pas s’arrêter là. On attend le lancement de vidéos publicitaires qui se déclencheraient automatiquement (toujours dans l’intérêt de l’usager bien sûr) dans le flux d’actualités. Quant à la plateforme de don que Facebook est en passe de devenir, on ne peut de toute évidence que s’en remettre à la générosité et à la philanthropie de l’entreprise…