Spintank

Ces « White hats » – comme sont surnommés les hackers « éthiques » – ont exploité une faille de sécurité de l’application, laquelle avait été révélée fin 2013 par Gibson Security. Une mauvaise publicité pour une start-up qui a justement fait de la confidentialité et du fameux « droit à l’oubli » sur internet son argument commercial.

Si la réaction de Snapchat n’a pas rassuré les internautes, il semble que les marques continuent à lui faire confiance. L’application, qui permet d’envoyer des messages d’une dizaine de secondes avant de s’auto-détruire, a depuis été mise à jour. Les semaines à venir seront désormais cruciales afin de déterminer l’impact sur les inscriptions des utilisateurs, mais certains signes sont d’ores et déjà encourageants. Et pour preuve, de nombreuses marques investissent encore aujourd’hui la plateforme outre-Atlantique.

addusonsnapchat

Mashable nous rapporte ainsi l’élan d’enthousiasme suscité par l’application aux Etats-Unis. Si les grandes entreprises sont assez largement présentes sur les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter, la start-up californienne a su se distinguer de deux façons : ses jeunes utilisateurs (80 % des utilisateurs de Snapchat ont entre 13 et 23 ans ) et son potentiel dans la communication d’un message fort. Une bonne alternative à Facebook, de plus en plus délaissé par les jeunes.

Depuis la mise en place du service « Stories » qui permet de laisser une publication pendant seulement 24 heures, les marques se sont d’autant plus intéressées au service comme l’a expliqué Sabrina Caluori à Mashable :

« Jusqu’ici nous avions des difficultés à sortir des idées créatives qui pouvaient avoir un réel impact. »

Snapchat permet, en fournissant un moindre effort, de s’offrir un public à la tranche d’âge ciblée tout en garantissant l’attention de l’utilisateur au message. En effet, outre le caractère éphémère (24 h) de la publication qui incite un peu plus encore que d’habitude les utilisateurs à être attentifs, et ultra-connectés, – au risque de la rater sinon – il est nécessaire de garder son doigt sur l’écran pour accéder à son contenu. Le ton est donc donné pour les marques qui souhaitent communiquer sur le réseau social : faire court et pertinent pour 100 % d’attention quasi garantie. Tout est une affaire d’éditorialisation !

snapchat_girls_hbo

La chaine de télévison HBO par exemple met aujourd’hui en scène les actrices du show Girls lors de déplacements sur le tapis rouge. L’équipe de football américain, les New Orleans Saints, donnent de leur côté un aperçu des coulisses de leurs matchs. La marque de vêtement Juicy Couture a pour sa part utilisé la plateforme pour révéler une partie de sa nouvelle collection. Seul bémol de l’application, les mesures d’audience de la plateforme doivent encore être travaillées pour satisfaire les marques qui souhaitent des métriques précises.