Spintank

Snowden, Assange, Anonymous… qui est votre héros du numérique ?

Posté le 06 Juin 2014 par Nicolas Vanbremeersch

En révélant que les Etats-Unis surveillaient autant leurs amis que leurs ennemis, Edward Snowden a pris d’assaut l’agenda médiatique dans le monde entier. Préoccupation limitée à un cercle d’experts au départ, les dérives de la surveillance numérique américaine concernent désormais toute la planète.

Traqué, Snowden a naturellement dû fuir les Etats-Unis et a trouvé refuge en Russie. Son visa expirant prochainement, le journal « l’Express » a lancé mardi une pétition sur Change.org. Trois jours plus tard, plus de 130 000 personnes l’avaient déjà signée. Parmi les signataires, on trouve de nombreux philosophes, sociologues, écrivains, politologues, ou encore des moines bouddhistes. Mais aussi des citoyens lambda, comme vous et nous.

Dans une société de défiance, ceux qui s’opposent au « système » de l’intérieur rallient de plus en plus de monde à leur cause. Qui sont les nouveaux héros du numérique ?

oberyn-1

Et vous, vous êtes plutôt white knight ou dark knight ?

Parce qu’ils incarnent chacun à leur manière un renouveau disruptif, ils ont tous de (très) gros démêlés avec la justice. Et vous, de qui prendriez-vous la défense ?

Edward Snowden, le chevalier blanc

snowden

  • Identité : Edward Snowden, ancien employé de la CIA et de la NSA, a mis en lumière les dérives des systèmes de surveillance massive des Etats-Unis. Un nouvel homme à abattre.
  • Doctrine : Figure majeure de la défense du libre et de la vie privée sur internet, Edward Snowden est le chevalier blanc, celui qui se sacrifie à la cause.
  • Mission : Ses révélations font connaître au grand public l’ampleur des renseignements collectés par les services secrets américains. Elles ont notamment mis en lumière les programmes de collecte des informations en ligne comme PRISM, ou le programme GENIE d’espionnage d’institutions internationales comme le Conseil européen ou le siège des Nations Unies.
  • Localisation : Comme Depardieu, Snowden est en Russie. Mais contrairement à lui, il n’en réclame pas la nationalité.
  • Force : en juin 2013, à même pas 30 ans, Snowden crée un buzz monumental sur la privacy, qui sort du débat d’experts pour devenir un vrai sujet de société. Depuis, il a reçu de nombreux prix, dont le « Prix international du lanceur d’alerte » décerné par plusieurs ONG internationales dont Transparancy Watch, et a même été un temps envisagé pour le Nobel de la Paix. Premiers à publier ses révélations, le Guardian US et le Washington Post obtiennent, eux, le Pullitzer.
  • Faiblesse : seul contre tous. Pour combien de temps encore ?

Julian Assange, le Dark Knight

assange

  • Identité : Julian Assange, rédacteur en chef et porte-parole de Wikileaks.
  • Doctrine : Transparence totale, l’information (même la plus sensible) doit être la même pour tous.
  • Mission : Lutte contre l’asymétrie de l’information qui, selon lui, profite essentiellement aux Etats-Unis, en organisant la divulgation de l’information – les fameux leaks (fuites)
  • Localisation : Interdit de séjour en Suède (et pas seulement), Assange a établi ses quartiers à l’ambassade d’Equateur à Londres
  • Force : les leaks de janvier 2011 ont prouvé au monde entier la puissance du numérique pour faire émerger des contre-pouvoirs et renverser l’asymétrie.
  • Faiblesse : à trop la jouer mystérieux, Assange se fait des ennemis. Trop controversé, taxé de mégalomanie (et, accessoirement, accusé de viol), il peine à clairement incarner la cause.

Peter Sunde, le Robin des Bois

sunde

  • Identité : Peter Sunde, fondateur de The Pirate Bay, « the galaxy’s most resilient BitTorrent site » (autrement dit  c’est probablement là que vous avez illégalement téléchargé le dernier Beyoncé).
  • Doctrine : « Socialiste, écologiste, pirate ».
  • Mission : Rendre les produits culturels (films, musiques, séries…) accessibles à tous et gratuitement… quitte à se mettre à dos les majors et les législateurs du monde entier.
  • Localisation : dans une prison de Suède, où il a été arrêté il y a quelques jours après deux ans de cavale, pour une durée de 8 mois.
  • Force : 35 millions d’utilisateurs lui disent (anonymement) merci, sans compter tous ceux convaincus que la technologie précédera toujours le droit.
  • Faiblesse : il va où, l’argent généré par la pub sur The Pirate Bay … ?

Dread Pirate Roberts, le Zorro

dread

  • Identité : Dread Pirate Roberts, présumément Ross William Ulbricht, fondateur de Silk Road, premier marché noir du web où on trouve absolument tout, même des drogues. Sauf les armes, désormais bannies
  • Doctrine : libertaire. Vous cherchez quelque chose ? C’est forcément sur Silk Road !
  • Mission : permettre à chacun de se procurer ce qu’il veut, en toute sécurité, sans aucun contrôle
  • Localisation : UNKNOWN
  • Force : à chacun selon ses envies, au service de l’individu et de la liberté absolue. Et ça marche : quelques semaines après sa fermeture par le FBI en novembre 2013, le site de Silk Road renaît, plus puissant que jamais.
  • Faiblesse : la dérive. Outre Silk Road, on voit émerger sur le deep web un véritable marché noir du vol, de l’assassinat et de la prostitution.

Kit Dotcom, le Citizen Kane

dotcom

  • Identité : le Germano-finnois Kim Schmitz, plus connu sous le nom de Kim Dotcom, fondateur de feu Megaupload
  • Doctrine : à la base il y avait une idée, YIHAT (Young Intelligent Hackers Against Terror), qui était censé enquêter sur les actifs financiers du réseau Ben Laden.
  • Mission : similaire à celle de Peter Sundle, mais en direct download, sans la même force de conviction sur la vision, et avec un indéfectible amour de la rentabilité. Inutile de préciser que les majors du disque le détestent… et ont fini par avoir raison de lui.
  • Localisation : assigné à sa résidence de Coastville (Nouvelle-Zélande). En attendant son « procès de la piraterie » (il encourt jusqu’à 20 ans de prison), Dotcom n’a droit qu’à 1h de connexion internet par semaine. Pour s’occuper le reste du temps, il fait de la musique et se lance en politique en créant « The Internet Party » (dans un pays dont il n’a pas la nationalité, soit dit en passant).
  • Force : à l’époque, 175 millions de recettes pour 30 salariés, et 150 millions d’heureux (soit 4 % du trafic mondial !)
  • Faiblesse : malgré son « Internet Party », la cause a complètement disparu au profit du… profit.

Wang Xiaoning, le cyberdissident

xioning

  • Identité : Wang Xioning, dissident chinois qui a passé 10 ans en prison (2003-2012) grâce notamment à un petit coup de pouce de Yahoo!, pour avoir osé publier des articles en faveur de la démocratie.
  • Doctrine : « N’oubliez jamais que la Chine est toujours une dictature »
  • Mission : mobiliser autour des dérives autoritaires de son pays
  • Localisation : Chine
  • Force : l’effet d’entrainement. Une proposition de loi, le Global Online Freedom Act, a été introduite à la Chambre des Représentants américaine afin d’encadrer les entreprises américaines qui collaborent avec des régimes répressifs.
  • Faiblesse : l’isolement.

Anonymous, leS Dark KnightS

anonymous

  • Identité : votre voisin, votre collègue de bureau, votre grand-oncle… est peut-être un hacktiviste.
  • Doctrine : la liberté d’expression est un droit fondamental.
  • Mission : hacker leurs ennemis grâce à des attaques essentiellement informatiques
  • Localisation : partout et nulle part à la fois
  • Force : L’anonymat : « We are legion ». Comme les terrorismes ou les rois de France avant eux (« Le roi est mort, vive le roi ! »), Anonymous est un concept voué à se reproduire sans cesse : si les hommes sont mortels, la cause, elle, ne l’est pas.
  • Faiblesse : si leur capital sympathie reste élevé, ils n’échappent pas à la controverse sur la légitimité de leurs actions. Notamment : est-il acceptable qu’ils se substituent à la police et à la justice…? (pour ceux que ça intéresse, ne manquez pas « Anonymous : la fabrique d’un mythe contemporain » par notre experte Camille Gicquel !)

Alors, vous choisissez qui ?

Nous creuserons le sujet lors du Personal Democracy Forum France (PDF France) le 14 juin prochain, à l’occasion de la table ronde « De nouveaux acteurs ».

Venez nombreux !

En pratique :

 

Et pour finir la semaine en beauté, un petit cadeau-bonus ;)

Eh oui c’est l’Express qui a lancé cette pétition. Devinette : qui est cet homme ?

Barbierman1