Contact

Vous avez des questions à nous poser ? Vous souhaitez nous rencontrer ? On serait ravi d’échanger avec vous, par téléphone ou par mail.

Nos locaux sont situés au sein de l’espace de coworking Le Tank situé au 32, rue Alexandre Dumas, dans le 11e arrondissement de Paris.

Design, production, édito ou conseil… On recrute pour renforcer nos équipes. Envie de rejoindre l’agence ? Consultez nos différentes annonces.

Anses

Crise sanitaire : un serious game pour se mettre dans la peau d'un scientifique et comprendre le rôle de l’Anses

La pandémie de Covid-19 a montré l’impact majeur que la santé animale peut avoir sur la santé humaine. Ce sujet, au cœur des problématiques de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), reste cependant largement méconnu du grand public. C'est pourquoi nous avons pensé un dispositif ludique et pédagogique pour valoriser les travaux de l’Anses en matière de prévention et de gestion des risques épidémiques.

agent-tous-risques.anses.fr

La demande : valoriser le travail de l’Anses et sensibiliser aux enjeux sanitaires

Avec l’irruption du Covid-19, le grand public a pris conscience des liens étroits entre santé publique et santé des animaux, avec qui nous partageons le même environnement. Cette période a également été marquée par le doute jeté sur la parole scientifique. De cette période particulière, nous avons tiré deux enseignements : la méconnaissance profonde du rôle que joue un acteur comme l’Anses dans un contexte épidémique et le besoin criant de pédagogie pour expliquer comment une épidémie naît et se propage.

Nous avons donc eu l’idée d’organiser un temps fort sur le sujet de la santé animale. Avec un double objectif : valoriser l’expertise de l’Anses et sensibiliser le grand public aux risques sanitaires liés à la santé animale. Mais alors, comment rendre intelligibles des notions scientifiques complexes ? Comment créer des ponts entre le grand public et une institution comme l’Anses ? 

Notre approche : utiliser la gamification

Pour relever ce challenge, nous avons conçu une expérience immersive pour faire vivre de l’intérieur la gestion du risque de pandémie, de l’identification du virus à la formulation de mesures de prévention. L’idée ? Un serious game dans lequel le joueur incarne un scientifique de l’Anses confronté à l’apparition d’une zoonose transmise par les chats et chargé d’empêcher qu’elle ne se transforme en pandémie. Le tout, avec une approche narrative pédagogique et accessible. 

Un équilibre trouvé entre connivence et réalisme 

Dans l’écriture du scénario, la première difficulté était de rester réaliste sur le déroulé de l’enquête, et notamment les étapes nécessaires et le vocabulaire scientifique associé, tout en assurant un rendu ludique. Il s’agissait d’instruire tout en captivant l’utilisateur, et donc de simplifier sans dénaturer.

Le seconde difficulté était d’intégrer des ressorts de gamification au sein du cadre particulièrement rigide du process de la recherche scientifique. Pour cela, nous avons fait appel à un game designer, Antoine Leroux, et envisagé plusieurs mécaniques de jeu. 

Une identité forte pour faciliter l’appropriation :

Pour accentuer l’aspect ludique et renforcer l’efficacité de la narration, nous avons conçu un univers propre au jeu, loin des codes institutionnels de l’Anses. Pour cela, nous avons réfléchi à un nom – Agents tous risques – et à un univers graphique complet, décliné par l’illustrateur Gaëtan Heuzé. 

La sortie du jeu : un temps fort de communication  :

Le dispositif global a été pensé de façon à profiter de la visibilité offerte par le Salon de l’agriculture, sur lequel l’Anses est présente chaque année. Séquencé selon plusieurs temps, il a débuté par une phase de teasing, grâce à une vidéo réalisée par nos soins. Le jour J, le jeu a été valorisé sur la home page du site de l’Anses, dans la newsletter, sur les réseaux sociaux, dans la presse (Ouest France, 20 minutes, presse spécialisée) et, bien sûr, sur le stand de l’Agence au Salon de l’agriculture. Sur place, la vidéo a été diffusée, des affichettes ont été disposées et plusieurs démonstrations, sur tablette, ont été organisées, dont certaines en présence d’élus. 

« Avec ce jeu, nous souhaitions révéler au public les coulisses du travail d’investigation porté par nos chercheurs et experts lors de l’émergence d’une maladie inconnue. En vivant cette expérience à travers un serious game, nous voulions rappeler que la santé est un bien commun, et que c’est en agissant de façon collective que nous la protégeons. »

Charlotte Dunoyer, Directrice scientifique de la santé animale à l’Anses.

À voir aussi

Citeo

Accompagner un acteur référent de l’économie circulaire